Barbara CARTLAND

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Barbara CARTLAND

Message par Mara300 le Mar 18 Mar - 16:23

Barbara Cartland



Barbara Cartland (Mary Barbara Hamilton Cartland) est née le 9 juillet 1901 à Edgbaston (ancienne ville faisant maintenant partie de Birmingham) et morte le 21 mai 2000.

Biographie.

Elle était l'aînée des trois enfants d'un officier de l'armée britannique, le major Bertram Cartland, et de son épouse, Mary – dite Polly – Hamilton Scobell. Bien qu'étant née dans l'aisance d'une famille de la classe moyenne, elle connut, avec le reste de sa famille, quelques revers de fortune après le suicide de son grand-père paternel, James Cartland. Celui-ci, qui était financier et hommes d'affaires, se suicida après une faillite, et son propre fils, le major Cartland, fut lui-même tué peu de temps après sur un champ de bataille de la Flandre au cours de la Première Guerre mondiale. La veuve du major Cartland fut alors contrainte d'ouvrir un magasin de vêtements à Londres, afin d'assurer l'éducation et la subsistance de ses trois enfants, dont les deux plus jeunes, Anthony et Ronald, devaient tous deux périr en 1940, à un jour d'intervalle, dans les combats de la Seconde Guerre mondiale.

Après avoir fréquenté le Malvern Girls' College puis Abbey House, un établissement éducatif situé dans le Hampshire, Barbara Cartland devint journaliste à succès, se spécialisant dans les chroniques de « potins ». Parallèlement, elle se lança dans la littérature populaire et publia son premier roman, Jigsaw, en 1923. Dès lors, elle n'arrêta plus d'écrire.

Selon une nécrologie publiée le 22 mai 2000 dans le London Telegraph, Barbara Cartland aurait rompu ses premières fiançailles avec un officier des gardes, après s'être renseignée sur la vie privée de celui-ci. Elle se remit toutefois de sa déception et fut ensuite l'épouse, de 1927 à 1932, d'Alexander George McCorquodale, ancien officier de l'armée britannique et riche héritier, avec lequel elle eut une fille, Raine, élue « débutante de l'année » en 1947, et qui devait plus tard défrayer la chronique après être devenue la seconde épouse d'Edward Spencer, 8e comte Spencer et, par conséquent, belle-mère de Diana Spencer (future princesse de Galles), avec laquelle sa mésentente était publique.

Après son divorce, Barbara Cartland se remaria, en 1936, avec Hugh McCorquodale, cousin de son ex-mari, et soupçonné par celui-ci d'avoir été précédemment l'amant de Barbara durant leur mariage. De ce second mariage naquirent deux garçons, Ian et Glen.

En plus d'être un auteur à succès, elle était connue pour une allure excentrique, étant toujours vêtue de tenues vaporeuses de couleur pastel, mais aussi rose bonbon, arborant une coiffure très artificielle et très élaborée, ainsi qu'un maquillage presque outrancier – habituellement réservé aux comédiens jouant sur une scène de théâtre sous la lumière crue des projecteurs –, portant de très nombreux bijoux (colliers, bagues...) et généralement accompagnée de son chien pékinois.

En dépit de cet aspect du personnage, souvent considéré « ridicule » par ses extravagances, l'image de Barbara Cartland en tant qu'« expert » – auto-proclamé – de la romance en roman est renforcé par le considérable succès de ses ouvrages, dont le total des ventes dépasserait un milliard d'exemplaires. Ses éditeurs évaluent le nombre total de ses romans à 723 titres.
Merci Wikipedia.



J'ai lu 3 de ses livres. Je ne m'en rappel plus bien mais je vais me rafraîchir la mémoire pour vous en faire ma critique.

Petite particularité de ses livres: les héroïnes ne font jamais l'amour avant le mariage! C'est ce qui s'appelle avoir des principes.


Site officiel


Dernière édition par Mara300 le Mer 19 Aoû - 11:41, édité 1 fois

_________________
Site Chez mara
Facebook Roman-tique
avatar
Mara300
ADMINISTRATRICE
ADMINISTRATRICE

Féminin
Nombre de messages : 671
Age : 34
Localisation : Belgique
Points : 438
Réputation : 8
Date d'inscription : 10/12/2007

http://chez-mara.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Barbara CARTLAND

Message par Mara300 le Lun 7 Avr - 13:33


4ème de couverture de son roman: Un héritage embarrassant.

Traduite en trente-six langues, elle est l'auteur contemporain le plus lu au monde et a vendu plus d'un milliard de livres. Son secret: toucher le coeur de ses lectrices et faire entrer le rêve dans chacun de ses romans. Elle s'est éteinte le 21 mai 2000 dans sa quatre-vingt-dix-neuvième année.



_________________
Site Chez mara
Facebook Roman-tique
avatar
Mara300
ADMINISTRATRICE
ADMINISTRATRICE

Féminin
Nombre de messages : 671
Age : 34
Localisation : Belgique
Points : 438
Réputation : 8
Date d'inscription : 10/12/2007

http://chez-mara.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum